La formation à distance et en présentiel : La même démarche ?

Depuis le confinement, les formateurs ont dû reformuler leur offre de formation dans une offre complétement à distance. Dans l’urgence et pour répondre à la demande, les formateurs ont dû garder le même fonctionnement et le même programme pour les formations qu’elles soient à distance ou en présentiel. En pratique, certains se sont sûrement rendus compte que ce n’est pas la bonne méthode.

Alors dans cet article, je voudrais faire un petit retour d’expérience sur ces questions :

– La complicité et le relationnel entre le formateur et l’apprenant dans la formation à distance

– Peut-on continuer à faire 7 heures entières de formation ?

– L’atteinte des objectifs dans la formation à distance

– Les possibles solutions

 

La complicité dans la formation à distance

Dans la formation présentielle individuelle et même en groupe, le formateur et les apprenants doivent entrer presque en complicité. Le formateur en inter ou en intra, est aussi consultant alors il doit en premier passer par une étape d’écoute des objectifs professionnels de ses apprenants qu’ils soient personnels ou organisationnels. Ensuite, il propose des solutions à ces objectifs tout au cours de la formation tout en formant à ces solutions.

Le premier contact : l’échange en amont

Dans la formation à distance, il n’y a pas un premier contact direct lors de la fixation des objectifs de la formation. La plupart des apprenants ne mettent jamais leur caméra et ce par choix ou pour des problèmes de connexion. Sachant que 55% de la communication est visuelle (selon la règle de la communication des 3V) le formateur peut se trouver face à des difficultés de compréhension de son apprenant.

Au cours de la formation

Après la première phase d’échanges en amont de la formation, les difficultés peuvent continuer au cours de la formation où le formateur a besoin de détecter les signes d’incompréhension des différentes parties de la formation. En effet tout le monde n’arrête pas le formateur pour lui dire « Excusez-moi, je n’ai pas bien compris cette partie ! » 

La dernière difficulté c’est le relationnel construit. La distance érige sans doute une barrière avec un déroulement de formation sensiblement plus axé sur le programme type, et non sur la personnalisation et les échanges complices.

 

L’organisation des journées de formation

Tous les professionnels de la formation professionnels sont d’accord pour dire qu’être en formation toute une journée en présentiel trois jours de suite c’est parfaitement possible du côté de l’apprenant. En effet, en général, une formation de 21 heures se déroule en 3 jours entiers de formation qui se suivent. Aujourd’hui, dans la formation à distance, on essaie de travailler par demi-journée et de les espacer.

Cette option, compte tenu des déplacements, n’était pas possible en présentiel. Aujourd’hui, la formation à distance permet à l’apprenant de prendre le recul entre les séances.

Mais ceci n’est pas un choix, l’apprenant ne serait pas réceptif comme en présentiel durant 3 jours de formation organisés à la suite.

 

L’atteinte des objectifs dans la formation à distance

C’est le point crucial. L’apprenant a t-il réellement réceptionné et stocké les informations tel qu’il l’aurait fait en présentiel ?

D’après les retours sur les questionnaires d’évaluation à chaud, d’après des échanges avec des confrères formateurs ou directeurs pédagogiques, il y a une baisse de la notation sur la question : Etes-vous en mesure de reproduire en autonomie les mises en pratique faites au cours de la formation ?

Comment donc remédier à ces difficultés et comment atteindre les objectifs de la formation tel qu’il est possible au cours de la formation en présentiel ?

 

 

PERFORMING TRAINING

Les solutions contre les points négatifs de la formation à distance

 

Des solutions existent. Et peut-être même que la formation à distance sera un jour un meilleur choix que la formation en présentiel.

Fixation des objectifs en amont

Il faut réaliser des échanges, en amont des formations, beaucoup plus importants. Et ce après le remplissage d’une évaluation d’objectifs et un questionnaire préalable de niveau distincts.

La durée de la formation

Par rapport à la durée de la formation et le programme, je ne pense pas qu’une formation de 21 heures en présentiel soit réalisable en 21 heures à distance. Il faudrait rajouter un tiers du volume horaire convenable en présentiel. Bien évidemment découpé en demi-journées espacées.

L’atteinte des objectifs

Par rapport à l’atteinte des objectifs, je pense qu’il faut donner des travaux entre les séances au cours des formations. Des travaux concrets à destinations de son entreprise, pour avoir plus d’engagement, et non des cas pratiques tirés d’exemple. 

 

 

Formation à distance : consignes
Share
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tristique adipiscing id tempus diam eget sit