C’est quoi les URL canoniques ?

Le référencement naturel est un projet très différent d’un site à l’autre. Le référencement naturel d’un site e-commerce ne suit pas les mêmes actions d’un site vitrine ou d’un blog. 

Les sites e-commerce peuvent être un peu plus difficiles à gérer en plus d’avoir des actions SEO spécifiques.

Parmi les éléments à prendre en compte beaucoup plus souvent pour un site e-commerce que pour n’importe quel autre type de site c’est l’URL canonique.

L’URL canonique est une URL qui va venir remplacer dans l’index Google tout un tas d’URL plus ou moins similaires, voire dupliqués, de votre site internet. 

Pourquoi faut-il les utiliser ?

 

Les cas d’utilisation des URL canoniques

Dans un site e-commerce, un produit peut appartenir à plusieurs catégories ou sous-catégories de produits, alors il se crée un bon nombre d’URL différentes pour consulter le même produit. ça peut se présenter de la manière suivante pour le même produit A :

www.monsite.fr/categorie1/monproduitA

www.monsite.fr/categorie2/monproduitA

Et donc, on va avoir deux URL (deux pages différentes) qui nous font accéder au même produit A.

Google va devoir faire un choix, car chaque URL est référencée indépendamment de l’autre. Ou bien, on fait le choix nous même et on s’en sort bien puisque Google se dira qu’on essaie pas de dupliquer du contenu.

Les URL canoniques sont utiles dans un tas d’autres situations : Des URL dupliquées pour l’accès à l’authentification, pour des paginations différentes entre des catégories de produits similaires…

 

Comment placer les balises canoniques ?

La balises canonique doit être placée dans l’entête des pages sur lesquelles on veut référer une URL canonique.

Elle s’écrit de cette manière :

 

<link rel="canonical" href="http://www.monsite.fr/UriDeLaPageCanoniqueChoisie" />

 

 

Les erreurs sur les URL canoniques

Les URL canoniques une fois mises en place, on peut ne pas en voir la fin. Ceci dépendra du volume du site. Plus le site est grand plus il peut y avoir un risque d’erreur.

Google peut par exemple ne peut être d’accord sur votre choix d’URL canonique. Il peut par exemple préférer mettre l’URL accessible plus facilement et moins en profondeur sur votre site. Donc ici c’est simplement une erreur de choix.

Les erreurs les plus courantes ensuite seront :

  • Un placement d’URL canonique sur un très grand nombre de pages. Est-il vraiment nécessaire d’avoir autant de pages dupliquées avec de différentes URL ?
  • URL canoniques sur des pages avec du contenu non dupliqué bizarrement.
  • URL canoniques contradictoires. L’URL A qui indique B qui indique C…
  • Une URL canonique qui contient une redirection vers celle qui l’indique.
  • L’application web qui n’est pas du tout sur la même longueur d’onde que le site web.
  • L’URL canonique contient un Disallow dans le fichier Robots.txt ou bien un noindex…
  • Une petite différence entre l’URL et son URL canonique oublié (le petit slash ou bien une lettre en majuscule qui doit devenir en minuscule…)
  • Pour les URL en pagination, on peut voir que les URL canoniques correspondantes sont restées bloquées sur la page 1 et ne s’étaient pas suivies sur le reste des pages paginées.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *